Penthaz I Saison 2018/19

Les chiffres de la saison – Penthaz termine en fanfare!

La dernière journée du UCP version 2018-2019 était similaire à celle qui lui avait permis de comptabiliser sa seule journée à quatre points de la saison un peu plus tôt dans l’année, face à Belmont et Moiry.

Opposés à une équipe de Belmont amputée de joueurs d’impact, l’occasion était belle de tout de suite mettre les rouges et blancs sous pression. Bien qu’un peu endormis (rendez-vous fort matinal pour cette journée à Genève oblige…), les tartreux donnèrent malgré tout assez rapidement aux nombreux bookmakers présents dans les tribunes l’impression que ce match ne pouvait pas leur échapper. Les actions de Belmont étaient surtout le fruit d’erreurs individuelles (et donc possibles à gommer), et Sylvain, de retour dans les buts pour conclure la saison en beauté, veillait au grain. Grâce à sa vivacité et ses réflexes, il ne capitula qu’une seule fois au cours de la première mi-temps suite à une relance fort malheureuse d’un joueur qui a expressément demandé au rédacteur de ne pas être mentionné dans ce compte-rendu.

Sans être flamboyants, les tartreux allèrent profiter de la pause avec une avance de trois buts grâce aux réussites de Cricrou (wrap around maîtrisé), L’Arch’ (powerplay conclu d’un shoot ras terre), Sockette et Julien (on se souvient plus vraiment comment ils ont marqué, mais c’était très beau !). Préférant assurer derrière plutôt que de se ruer vers l’avant, Penthaz géra sa deuxième mi-temps. Malgré quelques moments d’absence qui auraient pu être sanctionnés sans un Sylvain au taquet, les joueurs ne tremblèrent pas trop et s’imposaient finalement 5 à 2 suite à une deuxième réussite de Cricrou. Un Cricrou qu’on ne laissera pas s’en tirer aussi facilement sans mentionner le penalty de l’année, conclu par un tir au but irrésistible qui alla, sans être dévié par quoi que ce soit, directement s’écraser contre… l’arrondi droit du terrain. On vous laisse imaginer la trajectoire du shoot.

UC Penthaz – UHC Belmont 5-2

 

Face à une équipe de Moiry condamnée à la relégation, le UCP avait à cœur de jouer le coup à fond pour ravir la sixième place à Cheseaux et, pourquoi pas, revenir à égalité avec Belmont et les dépasser au goal average en cas de grosse victoire.

Si vous habitez la région de Genève, vous avez sûrement entendu le flash info de 11h: une déferlante bleue et blanche (à moins que ce ne soit un tsunami blanc et bleu) a touché la région de plein fouet à cette heure-ci. On se souviendra longtemps de ce moment tout à fait improbable où un but a été marqué par les tartreux à chaque shift sur six shifts consécutifs (la plupart très courts !). Face à une équipe de Moiry pas maladroite devant le but, mais manquant de rigueur défensive et semblant avoir un peu baissé les bras, nous avons notamment vu des coups francs gagnants, des corners conclus, des croisements réussis, des shoots de près touchant la cible, des shoots de loin touchant la cible, des buts chanceux, des buts construits, … Au final, quelques chiffres pour résumer le feu d’artifice auquel les supporters du UCP ont eu droit : 12 à 3 à la mi-temps, 17-5 au final, doublé pour Jul’, triplé pour Cricrou (auquel il faut ajouter trois passes magnifiques pour un vigneron qui a ajouté les caviars à sa carte 2019) ainsi que pour Dany, un quadruplé ( !) pour Loic et Pich (avec trois assists chacun en prime !).

UC Penthaz – Moiry Yellow Star 17-5

 

Un super groupe, un bel état d’esprit et un final en apothéose pour aller accrocher une très belle cinquième place finale : difficile de terminer cette saison sur une meilleure note. Saison dont voici quelques chiffres marquants :

 

5, comme le classement final du UCP cette année. C’est mieux que l’an passé : objectif accompli !

17, comme le nombre de points inscrits par le UCP en dix-huit matches.

41, comme le nombre de points de Pich, Topscorer 18-19 (2.27 points par match)

106, comme le nombre de buts inscrits par le UCP cette saison (soit une moyenne de près de 6 par match). Avec 22 buts marqués, Pich succède à Nico en tête du classement des buteurs. Cricrou, un habitué de cette rubrique, suit de très près (21).

99, comme le nombre de buts encaissés par notre équipe. Steven et Sylvain ont donc empêché la barre symbolique des 100 d’être franchie.

6, comme le nombre de saisons où Pich a été sacré meilleur passeur du club (en autant de saisons). Avec 19 passes décisives, il est à nouveau talonné par un autre habitué du genre, Nicolas (17).

0, comme le nombre de pénaltys encaissés par Sylvain, véritable spécialiste en la matière.

1 million, comme le nombre de matches joués par Steven cette année, dont 12 avec la Une. Un grand merci à lui pour sa disponibilité et ses performances !

503, comme le nombre de croisements effectués par Dany en zone offensive.

1, comme le nombre de fois où Dany a laissé la balle au joueur qui croisait avec lui. Sûrement un contrôle raté.

0, comme le nombre de penalty qui sera tiré par Cricrou où cours des dix prochaines années.

100, comme la marque de buts en carrière atteint pour la première fois cette année (by Cricrou of course)

18, comme le nombre de fois où L’Arch’ nous a prévenus en début de deuxième mi-temps : « Attention les gars, ils vont venir forts en face ! »

50, comme le nombre de fois où on a entendu « fais-moi voir cette feuille de stats » cette année.

49, comme le nombre de fois où la phrase précédente a été prononcée par Cricrou.

52, comme le nombre de bières apportées par Julien suite aux séances de penaltys cette année.

612, comme le nombre de mains levées par Loic pour signifier à l’arbitre que la balle qui venait de sortir était « à nous ».

612, comme le nombre de fois où Loic était en fait pas vraiment sûr que la balle était à nous.

0, comme les minutes de pénalité écopées par Cyril lors de la dernière ronde. Historique.

9, comme le nombre d’orteils valides de Nico.

51, comme le nombre de grappes de raisins piétinées par Pich en vue du millésime 2019.

Merci à tous pour votre soutien, et à l’année prochaine !

 

Laisser un commentaire

3073bf7aca5e9f7be8875478dd3de20ftttt