Penthaz II Saison 2017/18

Un début tumultueux pour la 2

Après un long été, la deux reprend les armes lors d’une journée de championnat à Cheseaux, non loin de chez-elle. Les deux adversaires du jour sont Begnins et Cheseaux qui jouent donc à la maison.

Begnins – Penthaz

La partie commence sur un bon rythme, en effet Begnins peut se le permettre ils jouent à 4 lignes. Mais en termes de jeu aucune équipe ne semble prendre le dessus. Ce n’est qu’à la 5ème minute que Begnins ouvre le score sur un contre rondement mené. Penthaz ne se laisse pas déstabiliser pour autant et répond peu de temps après avec une récupération de Steve qui place très proprement la balle dans la lucarne. Malheureusement, les tartreux écopent d’une pénalité bête sur une faute de distance. Begnins a donc l’occasion de reprendre les devants mais c’est sans compter sur Julien et Romain. La paire défensive propose un box-play hors du commun empêchant l’adversaire de se créer la moindre occasion sur l’ensemble des deux minutes. C’est donc à trois contre trois que Begnins fini par reprendre l’avantage après avoir buté contre Sylvain à quelques reprises. Cet avantage ne sera, à nouveau, que de courte durée, grâce à Loïc qui rétablit la parité sur une passe de Bryan.

La deuxième mi-temps est encore plus serrée, aucune des deux équipes ne parvient à trouver le chemin des filets et ce pendant 15 minutes. Le tournant de ce bras de fer sera la pénalité infligée à Penthaz pour une faute de distance une fois de plus. La paire Romain/Julien ne réussit malheureusement pas à tenir les assauts adverses. Étant mené d’un but à 74 secondes de la fin, il fallait agir. Penthaz prend donc un temps mort pour sortir le gardien et tenter le tout pour le tout. La manœuvre stratégique est payante, l’égalisation tombe une poignée de secondes après la reprise du jeu. C’est donc avec un point durement obtenu que les équipes se quittent.

 

Penthaz – Cheseaux

Après avoir vu le premier match de Cheseaux (victoire 20-6 contre Moiry), les tartreux savaient que cette deuxième rencontre ne serait pas facile du tout. Penthaz se donne donc pour objectif de resserrer les rangs-arrières autant que possible.

Dès les premiers instants de la partie, nos joueurs montrent une grande rigueur défensive. À tel point que Cheseaux doit se résoudre à un tir lointain pour ouvrir son compteur. Par la suite, l’intensité physique augmente petit à petit et les esprits s’échauffent aussi. Penthaz obtient un power-play mais ne parvient pas à en profiter. Mais il ne faut pas attendre trop longtemps avant de voir Bryan faire trembler les filets d’une surprenante demi-volée. L’adversaire reprend néanmoins les devants deux minutes plus tard. Tristement, les tensions n’ont pas cessées de grandir et Loïc subit un cross-check qui ne sera pas sanctionné par l’arbitre. Pour ne pas prendre de risque le match se continue sans Loïc qui part faire contrôler son épaule. (Rassurez-vous, il nous dira quelques heures plus tard qu’il n’y a rien de grave.) La période se termine dans une ambiance empreinte d’agressivité, de frustration et de négativité. Par contre, en termes de score, 2-1 après les vingt premières minutes, c’est tout à fait respectable.

La pause permet au deux équipes de se calmer et le jeu reprend avec une ambiance certes tendue mais quand même moins explosive qu’auparavant. Les tartreux montrent encore de belles qualités défensives et le score ne bouge pas avant la 37ème minute où Cheseaux inscrit le 3-1. Avec moins de deux minutes à jouer et 2 buts de retard il est grand temps de sortir le gardien. C’est donc à 4 contre 3 que Penthaz réduit le score et ravive encore plus l’espoir d’arracher un point dans cette partie. Mais cette fois-ci cela ne suffit pas et cette journée se termine pour les bleus sur une rageante défaite 3-2.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

dc51e8d21fd92bf9ceb9d25c7ffbea15///////////////////////////

pub-juniors