Penthaz I Saison 2018/19

La « Une » au taquet !

Sur un trend positif, comme diraient les journaleux, les joueurs de Penthaz souhaitaient poursuivre leur série positive (une victoire, un nul) entamée lors de la dernière journée.

Pour ce faire, la partie était loin d’être gagnée face aux solides joueurs de Belmont. En jouant à sept joueurs de champ (absence de Nico pour cause d’orteil récalcitrant), le UCP évolue dès le début du match sur un bon rythme. En fait, le premier vingt de ce match est probablement le meilleur disputé cette saison. Très bien en place défensivement, l’équipe a en plus pu compter sur un box play très efficace, les défenseurs tuant chaque pénalité accordée avec un bel esprit de corps. Au niveau comptable, c’est la deuxième « quadruplette » (Dany-Sockette-Cyril-Julien) qui donna le tempo, chacun de ses membres griffant la feuille de match de fort belle et diverse manière (solo de Dany après avoir profité d’un bon croisement, but en mode renard signé Julien, but en mode fighting spirit de Cyril, missile de Loic). La première ligne crut également pouvoir participer à la fête, mais l’arbitre n’était hélas pas suffisamment bien placé au moment clé pour valider une réussite pourtant évidente de Pich qui aurait conclu un très joli power play. Le numéro 18 se vengera un peu plus tard : après une faute adverse sifflée sur engagement, il envoya sans se poser de question un tir direct depuis le milieu du terrain qui trouva le petit filet adverse. Résultat : 5 à 3 à la pause et le sentiment que l’équipe tenait son match.

Au deuxième tiers, Penthaz recula un peu, et la partie s’équilibra. Belmont eut plusieurs temps forts, mais le UCP fit le gros dos avec beaucoup de discipline, bien aidés, il faut le dire, par un Sylvain en forme olympique pour ses débuts en championnat cette année. Si une remontée adverse put être crainte un moment, les tartreux firent preuve d’un joli caractère pour tout de suite reprendre de l’air grâce à Loic. Symbole de ce qui s’est passé tout au long du match, les joueurs alignés pour le 2 contre 4, puis le 3 contre 4 final, tinrent la barque pour valider la troisième victoire (en sept matches) de l’équipe cette saison.

UC Penthaz – UHC Belmont 6-5

 

Face à Moiry, une équipe qui met beaucoup d’intensité et contre laquelle Penthaz fait rarement de bons matches, les bleus et blancs avaient à cœur de bien rentrer dans leur match. Avec un arbitre parfois tatillon mais avec une ligne claire tout au long du match, les situations spéciales furent extrêmement nombreuses (et surtout, il faut le dire, à l’avantage du UCP). A ce petit jeu-là, Penthaz soigna les stats : un pénalty arrêté (superbe plongeon de Sylvain), un box play encore une fois à 100% d’efficacité et un power play canon conclu par une parfaite combinaison Cyril-Loic. Un Cyril d’ailleurs très en forme aujourd’hui qui allait offrir un véritable caviar à Julien qui ne se priait pas pour marquer son deuxième but de la journée. Sylvain, impeccable devant ses buts, ne se contenta pas de faire les arrêts qu’il fallait : il signa également l’assist sur le second but de Loic, encore une fois auteur d’un joli shoot qui termina sa course dans la lucarne adverse. Pour parachever le tout, une sortie de zone éclair permit à Pich d’attirer à lui deux joueurs adverses avant de servir Nicolas qui pouvait conclure d’un one-timer imparable. Le tableau aurait été parfait sans un but bête encaissé en supériorité numérique en fin de tiers, mais à 4 à 1, les tartreux pouvaient voir venir.

Les remontées de Moiry face à Penthaz étant devenu un peu trop communes ces dernières années, ce fut avec une grande concentration que les joueurs regagnèrent le terrain. Le goalie et la défense, bien qu’un peu malmenés parfois, parvinrent à plier sans rompre (enfin, en ne rompant qu’une fois, sur coup franc). Un pénalty raté plus tard (par Julien, dont on ne se demande plus pourquoi il apporte souvent les bières à l’entraînement), le UCP se regroupait devant son dernier rempart, et put définitivement souffler lorsque Pich put trouver la crosse d’un Cricrou inexplicablement isolé devant le but adverse. Le numéro 7 ne refusa pas de se joindre à la fête en transformant un joli tir du poignet. Score final : 5 à 2.

Avec une équipe qui, selon l’expression qui s’impose, monte en puissance (4 matches sans défaite), les tartreux peuvent envisager la prochaine de journée, qui se disputera à domicile, avec une certaine confiance.

UC Penthaz – Moiry Yellow Star 5-2

Laisser un commentaire

8619f6951dee14f4053c34b17c37dee3+++++++++++++++++++++++++++++