Penthaz I Saison 2022/23

Penthaz régale à la maison !

Quatrième journée de championnat en ce dimanche 20 novembre. Ayant à cœur de réussir une prestation de choix devant ses supporters, le UCP pouvait se targuer d’aligner une équipe à fière allure : jouant à trois lignes complètes pour la première fois de la saison grâce au retour de certains vieux routiniers, les bleu et blancs pouvaient même se permettre le luxe de faire glisser Isma dans le troisième trio pour compléter un effectif qui ne devait pas être loin d’être le plus abouti de l’histoire du club. Notons au passage la première titularisation de Lucas Bernardi au sein d’un quatuor formé d’Alex, Ludo et Isma.

Face à Yverdon, dont les joueurs méritent certainement mieux que leur avant-dernier rang, le UCP a connu une première mi-temps plutôt moyenne, surtout sur le plan défensif. Les locaux paraissaient certes plus solides, mais c’est sur un avantage bien fragile de 5-3 qu’ils entamaient le deuxième vingt.

Celui-ci se termina sur un sec et sonnant 6-1. Bien plus appliqués qu’en début de match, ils mirent en marche le rouleau compresseur qui permit de faire plier physiquement les six joueurs Nord Vaudois. Au menu des réjouissances : des coups francs bien rodés du duo Loïc-Julien, un box-play au top qui non seulement se permet de tuer les 2+2 minutes écopées par le Boucher de Bettens (nom connu de la rédaction), mais de marquer un but en prime par l’entremise du duo Dany-Pich. Ce dernier s’est d’ailleurs rappelé au bon souvenir de ses équipiers avec un match à 5 points et un triplé à la clé en profitant des larges espaces offerts par une défense adverse trop occupée à marquer à la culotte les deux terreurs qui lui servent de coéquipiers. Au rayon des moins bonnes nouvelles, notons la pingrerie des joueurs Tartreux, qui ont rivalisé d’inventivité pour ne pas mettre le dixième goal dans la cage vide afin d’éviter de payer la tournée aux copains. C’est finalement Alex qui finit par se dévouer pour la bonne cause.

UC Penthaz – UHC Yverdon 11-4

On annonçait le LUC comme un gros morceau, et le moins qu’on puisse dire fut qu’on n’a pas été déçu. Très engagés physiquement (mais très corrects aussi), les rouge et blancs n’ont offert aucun répit à leur adversaire du jour. En a résulté un match de haute volée pour de la quatrième ligne, avec des « à toi – à moi » au niveau du tableau d’affichage qui promettaient du suspense jusqu’au bout. Si toute l’équipe est à mettre au crédit d’une performance de choix, le trio Cricrou-Dany-Pich a servi de locomotive offensive, en complétant un formidable bilan de zéro but encaissé sur la journée par un festival offensif : un but chacun pour Dany et Pich, et un quadruplé pour Cricrou, notamment suite à des coups francs et un power-play très rondement menés lorsqu’il a fallu donner le coup de collier décisif en milieu de deuxième mi-temps. Ils ont toutefois eu la décence de laisser le game-winning goal à un Cyril formidable d’abnégation qui a pu se faire plaisir en allant allègrement piocher (dans les bandes) avant de conclure avec un sang froid digne d’éloges.

Grâce à l’énergie déployée en fin de match et à un regroupement défensif efficace devant un Steven une nouvelle fois impeccable, les Tartreux ont pu contenir les velléités adverses, notamment au terme d’un box-play épique joué à 2 contre 4 au cours duquel Steven se chargeait de dire « non » les rares fois où les balles franchissaient le mur formé par le binôme au nom de code #27-#18. Arrivés à la mi-championnat, le UCP pointe ainsi à seulement un point du leader (Cheseaux).

UC Penthaz – LUC 8-5

1 commentaire

Laisser un commentaire

49090fc74c9014449a1abc957e646b2aDDDDDDDDDDDDDDDD

flyer-2019-2020