Penthaz I Saison 2019/20

Deux points et un lavage de museau

Alignant deux blocs à cause du forfait de coach Loïc qui soigne une cheville meurtrie, Penthaz a pu se rendre compte qu’un tel alignement pouvait présenter des avantages (au premier match) et des désavantages (au second).

Contre Mont-sur-Rolle tout d’abord, bête noire historique du UCP, les Tartreux profitèrent de cet effectif réduit pour mettre une intensité intéressante dès le coup d’envoi. Sur un coup franc obtenu après cinq secondes de jeu, Dany pouvait servir Pich qui mettait son équipe sur de bons rails. Il fut imité peu après avec un but concocté par les frères L’Archevêque (Julien à la conclusion). Une rupture Pich (à la passe)-Cricrou (au shoot, on l’aura deviné) portait le score à trois à zéro, alors que les adversaires ne répliquaient qu’une seule fois, sur coup franc.

En deuxième mi-temps, les trentenaires du premier bloc continuèrent à faire parler la poudre (buts de Dany et Cricrou) alors que les jeunes (accompagné du toujours jeune dans sa tête Cyril), même si leur maîtrise du jeu se traduisait moins sur le tableau d’affichage, affichaient une belle solidité et une complémentarité intéressante entre Julien le relanceur, Nico l’homme à tout faire et Cyril le piocheur en chef (dans les bandes). Mais comme rien n’est jamais simple cette année, Penthaz laissa son adversaire revenir suite à deux buts marqués avec un peu de réussite grâce à des balles que Steven pouvaient ralentir sans les arrêter complètement. Ajouter à cela un but sur box-play, et vous obtenez un suspens relancé. Notre goalie, qui avait l’air de s’en vouloir sur certains de ces goals, se rattrapa de belle manière en faisant barrage au plus fort de la pression adverse. En fin de match, Cricrou pouvait parachever son triplé depuis son bureau situé à gauche du terrain pour redonner une bouffée d’air décisive à son équipe. Avec ce résultat positif, Penthaz revient à hauteur de son adversaire du jour et reste dans le même wagons de ses adversaires directs (Moiry, Cheseaux, LUC) qui ont eux aussi tous marqués des points aujourd’hui.

UC Penthaz – UHC Mont-sur-Rolle 6-5

 

Jouer à six, c’est moins facile quand trois joueurs sont sur le banc des pénalités : c’est sans aucun doute l’image marquante de la rencontre, fruit d’une exotique et inédite pénalité de 5+2+10 minutes sanctionnant le craquage de Nico. Que celui-ci se rassure néanmoins : si cette pénalité a effectivement rendu la fin de match des siens particulièrement pénible, elle ne doit pas éclipser une triste vérité : au moment de la faute, il y avait six à zéro pour Fully, et l’affaire était d’ores et déjà pliée.

Il ne reste donc plus qu’à féliciter les Valaisans, auteurs de deux cartons aujourd’hui et qui se présentent, s’ils continuent d’évoluer à ce niveau, comme de sérieux candidats au titre. Supérieurs dans tous les compartiments du jeu sans aucune exception, ils ont notamment écrabouillé les tartreux au niveau de la présence physique dans les bandes, avec un nombre de duels remportés proche du 100%. Complétements dépassés après une entame de match ratée, frustrés, découragés peut-être, le UCP a offert une bien pâle résistance à l’équipe locale. Au final, un lavage de museau en règle pour la plus grosse baffe de l’histoire de la « Une » : défaite onze à zéro qui vient couronner l’excellente prestation des joueurs (gardien compris) valaisans.

UC Penthaz – UHC Fully : ce contenu a été censuré

Neuvièmes sur dix après cette quatrième journée, Penthaz se voit donc condamner à jouer ses matches de l’année 2020 avec une certaine pression.

Laisser un commentaire

c5af5a57402dc7026ec8c2f63229bf75mmmmmm