Penthaz I Saison 2019/20

Penthaz au cœur de la lutte

Journée à domicile aujourd’hui pour les tartreux, qui allaient disputer deux de ces fameux « matches à quatre points » contre deux adversaires directs : Cheseaux et le LUC-Epalinges.

 

C’est un UCP très solide qui a affronté Cheseaux pour ce premier match. Le ton était donné d’entrée, avec un but de Cricrou dans la première minute de jeu qui donna le toujours très agréable avantage d’entrée. Un Cricrou qui décidait de rattraper un peu son retard avec le nouveau roi des buteurs Loïc en allant doubler la mise quelques minutes plus tard. Et si l’indiscipline coûta un but aux tartreux, ceux-ci donnèrent l’impression de globalement maîtriser le match, et le 4 à 2 de la mi-temps, avec au passage des buts du mercenaire Greg et de l’incontournable Loïc, reflétait cette emprise sur la rencontre.

 

En deuxième mi-temps, les spectateurs locaux eurent droit à un fort joli but lorsqu’en box play, Pich passa en revue deux joueurs adverses à coup de changement de direction et de grand pont avant de trouver Julien qui put ajuster le filer (quasi) désert. Le sentiment de sérénité ambiant était aussi dû au fait que le danger pouvait venir de tous les côtés : au chapitre des scores en effet, la ligne des routiniers Cricrou (3 buts)-Pich (4 assists)-Dany (1 assist) ainsi que la ligne des jeunes et Cyril (quatre buts : deux de Loïc, deux de Julien) purent compter sur un troisième trio qui répondit également présent par l’entremise de Greg et Marc, Nicolas ayant par ailleurs le mérite de stabiliser cette ligne de (relativement) nouveaux venus en se repositionnant clairement au poste de défenseur dans lequel il démontre une maîtrise précieuse… le tout devant un Steven impeccable qui fit les arrêts clés aux bons moments. La fin de match fut marquée par la sortie du goalie adverse qui créa une sorte de précipitation un peu malvenue de la part de Penthaz (deux buts évitables concédés), chose qui ne saurait toutefois ternir le bilan de ce très bon match des locaux.

 

UC Penthaz – Comet Cheseaux 9-6

 

Quarante minutes plus tard – laps de temps que Marc mit à profit pour contribuer à l’économie de Vufflens-la-Ville (les amateurs de bière artisanales reconnaîtront la référence) -, face à une équipe du LUC-Epalinges qui jouait sa peau dans ce championnat, Penthaz disposait d’une occasion en or de se mettre définitivement à l’abri de cette lutte pour la relégation qui concerne cette année six équipes sur les dix engagées ! Tout commença pour le mieux, avec un nouveau but express de la première ligne, Pich surprenant le gardien adverse au premier poteau après moins de vingt secondes de jeu. Julien en ajoutait une couche sur power play et, au vu de l’invincibilité de l’équipe lors de ce deuxième tour de championnat (on en est quand même au sixième match de celui-ci !), le public dut commencer à croire qu’une seconde victoire leur tendait les bras. Hélas, les bleus parurent assez vite moins à leur affaire que lors du premier match. Un peu moins prompts à back checker, parfois un peu moins bien placés au moment des frappes des joueurs adverses, les Tartreux laissèrent le LUC revenir dans la partie : 2-2 à la mi-temps.

 

Puis vint le temps des occasions ratées : un power play non concrétisé, un penalty raté (un poste de tireur de péno sera d’ailleurs bientôt mis au concours), des joueurs qui s’énervent quelque peu contre les (non-)décisions arbitrales… tous les ingrédients de la fin en queue de poisson étaient réunis. Malgré cela, Pich parvint, après une feinte de shoot, à trouver Dany qui redonna l’avantage aux siens. Mais le LUC revint à égalité avant de passer devant un peu après, à nouveau par l’entremise de tirs passant entre les jambes de nos joueurs pourtant présents au marquage. Dany, encore lui, y alla alors d’un but un revers pour remettre les équipes à égalité. 4-4 à la 34eminute, et le sentiment que le match nul final ne serait pas volé. Dans ce jeu d’erreurs qu’est le unihockey, c’est malheureusement Penthaz qui fit celle de trop lors d’un changement de ligne un peu bizarre qui conduisit au proverbial game winning goal adverse. La suite fut hélas un spectacle de pauvre qualité proposé par des joueurs qui ne semblaient plus suffisamment lucides, encaissant trois nouveaux buts pour s’incliner 4-8, score un peu injuste pour Steven dont les interventions parfois héroïques auraient largement mérité de ne pas être sanctionnées de huit buts encaissés au final.

 

Quasiment toutes les équipes à la lutte ayant marqué deux points, la situation devient gentiment mais sûrement tendue au sein du groupe 1 de quatrième ligue. Jugez plutôt : Penthaz 12 points (mais avec une future journée très difficile en perspective), Cheseaux et Moiry 11, Mont-sur-Rolle 10, LUC et Moudon 9 !

 

Uc Penthaz – LUC Floorball Epalinges 4-8

Laisser un commentaire

1e2c86685cbaaf2df82f8e465029b63a;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;