Penthaz I Saison 2017/18

Un point arraché de haute lutte

Autant le dire d’emblée : une fois n’est pas coutume, le UC Penthaz a délivré deux matches de qualité à domicile, ce qui n’avait pas toujours été le cas par le passé. Evoluant pour la première fois à trois lignes complètes (les joueurs de la Une, tous présents, recevaient l’apport d’Alex, qui tint par ailleurs très bien son rang), les bleus et blancs offrirent deux solides prestations à leur public.

 

Une solide prestation, il fallait bien ça pour exister face au UHC Begnins, épouvantail du présent championnat. Conscients des qualités individuelles adverses, les tartreux ont essayé de proposer un jeu défensif serré et agressif sur l’homme. Et cela ne s’est pas trop mal passé en début de match; les premiers assauts adverses contenus, Penthaz put même envisager de se porter vers l’avant. Très en jambes depuis quelques matches, Nico se payait même le luxe d’ouvrir la marque sur coup franc. Et l’égalisation adverse eut le mérite de pointer ce qui aura été l’une des forces du UCP ce soir : un esprit de corps et une attitude résolument positive. Repartant vers l’avant sans jamais baisser les bras, Penthaz transperça même à deux autres reprises le filet adverse (l’ennui, c’est que Begnins en fit de même), tout d’abord grâce à la même combinaison Bourqui-Nico sur coup franc, puis par un but de Dany servi par Pich après que les deux compères aient tué avec succès une pénalité.

 

Trois à trois à la mi-temps et un constat : accrocher le leader était définitivement possible. D’autant plus que Pich redonnait une longueur d’avance aux siens en début de deuxième période en profitant d’un éclair d’altruisme signé Cricrou. Et là, fini de rigoler pour Begnins : banc modifié et siège en règle de la zone de Penthaz. Et finalement, malgré leur vaillance et leur énergie, et bien que Steeve repoussa longtemps l’échéance, les joueurs de la Côte finirent par passer l’épaule, tout d’abord en égalisant une nouvelle (et dernière) fois, puis en prenant l’avantage pour ne plus lâcher leur os. Sortir le gardien n’apportera rien de plus que d’encaisser un dernier but dans la cage vide, scellant ainsi la défaite sur – paradoxalement – le meilleur match de l’équipe version 2017/2018.

UC Penthaz – UHC Begnins 5-8

 

Fort de cette jolie performance, Penthaz était prêt à prendre sa revanche face à Ste-Croix, contre qui ils avaient perdus au premier tour. Et le premier tiers semblait indiquer qu’un tel objectif était réalisable. Malgré un adversaire d’un niveau une nouvelle fois très proche, Penthaz semblait bien dans son match et offrait un nouveau bon premier tiers. Hélas, quelques imprécisions défensives ne permirent jamais à l’équipe de prendre le large, ce qui aurait pu être possible suite à de biens jolis buts (citons notamment un  magnifique crochet gagnant de Bourqui et une triangulation Dany-Pich-Chris parfaitement exécutée en trois secondes suite à un engagement). Malheureusement, le match s’apparenta à un chassé-croisé, et Ste Croix ne se laissa jamais distancer, preuve en est du score de 4 à 4 à la pause.

 

Ce genre de match, qui pouvait tourner d’un côté comme de l’autre, parut malheureusement pencher du mauvais côté de la balance. Un but encaissé sur contre et en autre en box play donnèrent un avantage qui semblait décisif aux visiteurs à moins de quatre minutes de la fin du match. Gardant le même état d’esprit positif, Penthaz se remit néanmoins à l’ouvrage. Ce fut tout d’abord le premier trio qui remit son équipe dans le match après que Chris, bien placé, ait repris un rebond suite à un bon shoot de Dany pour signer un deuxième triplé en deux semaines, après celui de la semaine passée qui avait conduit l’équipe à… arracher une égalisation inespérée. Comme contre Begnins, Steeve quitta ses partenaires de jeu pour laisser place à un quatrième joueur de champ. Cette fois, l’équipe se posa moins de questions et n’hésita pas à tirer au but, jusqu’à ce qu’un essai de Nico créé l’égalisation. Malgré une dernière infériorité numérique de tous les dangers bien gérée (situation spéciale qui aurait pu changer la face du match, comme en témoignent une latte de Dany et un poteau de Ste-Croix dans la dernière minute), les deux équipes se séparèrent sur un match nul finalement représentatif de la rencontre. Les tartreux peuvent se montrer satisfaits, non seulement du point arraché de haute lutte, mais aussi de l’état d’esprit démontré en ce jour.

UC Penthaz – Lokomotiv Ste-Croix 6-6

Laisser un commentaire

832d8cc36f07cb71b3d8d96229f6a5ffTTTTTTTTTTTT