Penthaz I Saison 2021/22

Une piqûre de rappel et un premier test positif

C’était le retour du unihockey après quasiment un an et demi de pause (on ne compte pas les deux journées tronquées jouées l’an dernier). La première mouture du UC Penthaz était de retour avec une équipe inchangée (mais avec deux ans de plus, certes). Sur la feuille de match en ce jour, une jolie brochette d’éclopés : deux joueurs avec une attelle au genou, un autre jouant malgré une rotule douloureuse, deux autres se présentant avec une canne qui ne ressemblait plus vraiment à une canne et un dernier joueur, connu sous le nom de Marc-Antoine, qui avait réussi à venir à la salle de gym de Cheseaux… en ayant oublié ses chaussures.

Il vous semble que Penthaz avait tout pour ne pas être dedans ? Eh bien vous avez raison. Convoqués pour disputer le premier match de la journée, les Tartreux ont combiné l’effet de reprise avec les jambes lourdes de circonstance. Cet état de fait s’est malheureusement confirmé sur le terrain. Face à une équipe de Cheseaux très bien en place et avec des automatismes bien moins rouillés, le UCP n’a jamais vraiment semblé avoir sa chance lors de cette rencontre. Trop souvent pris en défaut au marquage par des adversaires déjouant bien le système de zone, ne cadrant quasiment aucun tir au cours de la première période, les bleu et blanc accusaient un retard de 3 à 0 à la première pause. Même si Chris et Alex allaient ouvrir le compteur des siens au cours de la seconde moitié du match, les locaux parvenaient toujours à garder une confortable avance pour finir par l’emporter, tout en gestion, 5 à 2.

UC Penthaz – Comet Cheseaux 2-5

 

Face à une équipe de Mont sur Rolle qui avait roulé sur eux lors de leur dernière confrontation, Penthaz ne pouvait décemment proposer un spectacle aussi pauvre que lors de leur premier match. Mieux en jambes et jouant plus vers l’avant, les Tartreux livrèrent effectivement une meilleure prestation. Moins d’erreurs, plus de mouvements, plus de réussite – et certainement un adversaire un peu moins bien en place que le précédent – permit d’assister à un match plus débridé. A l’ouverture du score de Chris, Mont-sur-Rolle répondit par deux fois en six secondes ( !) selon le même schéma de jeu suivant directement l’engagement central. Les adversaires prirent la main sur la match jusqu’à mener 5 à 2. C’est alors que Penthaz sembla progressivement revenir dans le match, dominant même son adversaire dans la possession de balle. Ce changement de dynamique se traduisit par un retour à 5 à 4 lors de la première mi-temps, dont un dernier but marqué quasiment sur la sirène qui eut un impact certain sur l’aspect psychologique de ce match.

Poursuivant sur sa dynamique, Penthaz égalisa à 6-6 par Loïc, continua de prendre le jeu à son compte et passa devant en fin de match. Sortant leur gardien, les joueurs adverses parvinrent à égaliser sur un but de raccroc qui parut bien cruel au vu du déroulement de la seconde mi-temps. C’était sans compter sur un dernier rebondissement : Pich, déjà crédité de cinq assists jusqu’alors, déborda la défense adverse en fin de match pour armer un tir que la gardien parvint à ralentir, sans le stopper. Galvanisé par la chanson « Cricrou on fire » entendue à la radio lors de la mi-temps, Chris, en bon renard des surfaces, bondit pour pousser la balle au fond et ainsi valider un formidable quintuplé ( !) lors de ce match. Pas dans leur match lors de la première rencontre, les « centenaires » (c’est leur âge cumulé) du UCP, furent cette fois-ci les locomotives de l’équipe, avec pour complément aux deux lascars cités plus haut un Dany dont l’improbable changement de canne se sera révélé salutaire (deux buts, une superbe passe décisive). Les 8 joueurs du UCP (gardien compris) firent ensuite bloc lors de la dernière minute et parvinrent à maintenir ce but d’avance jusqu’au coup de sifflet final (8-7).

UC Penthaz – Mont sur Rolle 8-7

Laisser un commentaire

1b7076b9f81f01353780794a2df942c9################################

flyer-2019-2020